Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document

Accueil Falaën

 

PARTIE I : INFORMATIONS GENERALES

 

  • TYPE D’ACCUEIL ORGANISE

Service d’Accueil Temps Libre (accueil extrascolaire) avant et après l’école.

Horaire : de 7h45 à 8h50 et de 16h à 18h
                 Mercredi de 12h05 à 13H05

Adresse : Ecole Communale
                  Rue de la Gare 5
                  5522     FALAEN
                  082/699.604
 

  • REGLEMENT D’ORDRE INTERIEUR

        Voir règlement d'ordre intérieur ci-contre.
 

  • CONTEXTE INSTITUTIONNEL

Pouvoir organisateur : Administration communale d’Onhaye
                                         Rue Albert Martin  3
                                         5520        ONHAYE

Responsable de P.O. : Nathalie LEKEUX, Echevine de l’Enseignement & de l’ATL

Forme juridique : Pouvoir public

N° de compte bancaire : BE93 0910 0053 7367

Responsable de projet : Marina VERBRUGGEN
                                            Rue Albert Martin 3
                                            5520  ONHAYE
                                            082/66.57.51 – 0491/61.39.79

Reconnu et subventionné par l’ONE en tant qu’opérateur de l’accueil au sein du programme CLE.

 

  • PARTICIPATION FINANCIERE DES PERSONNES QUI CONFIENT L’ENFANT

Mode de fixation de la participation financière des personnes qui confient l'enfant :

  1. Gratuit jusque 17h
  2. 0,50 € par enfant pour toute ½ heure entamée jusque 18h
  3. 1 € par enfant pour tout ¼ entamé après 18h
  4. Gratuit pour le 3ème enfant et les suivants

 

  • TAUX D’ENCADREMENT

Une accueillante pour 15 enfants le matin.

Une accueillante pour 20 enfants le soir.

Une accueillante pour 5 enfants le mercredi midi.

 

  • QUALIFICATION DU PERSONNEL

1/ Formation de base de 100 H – IPFS de Namur – 18/10/2005 au 30/06/2006

2/ «Gérer des activités pour un groupe d’enfants d’âges divers » - IBSW Brabant Wallon – 25 & 28/03/2008 (12H)

3/ « Jeux de coopération pour susciter l’esprit de collaboration » - 24/02 & 15/04/2009 (12H)

4/ « Querelles d’enfants : adultes présents » - 16 & 17/04/2009 (12H)

5/ « La sécurité : Prévention » - La Teignouse – 15/02/2010 (8H)

6/ « Brevet de Premiers secours aux enfants » par la Croix-Rouge – 02/2011 (12H)

7/ « Accueillir un enfant en situation de handicap » par l’ISBW – 16/04/2013 (6H)

8/ « Ces parents, nos partenaires obligés ? » par COALA – 17 & 18/02/2014 (12H)

9/ « Ecouter l’autre avec empathie afin qu’il se sente réellement entendu » par l’EPE – 30/04 + 12/05 + 10/09/2015 (18H)

10/ « La gestion de l’agressivité » par le CCE – 06 & 07/04/2016 (12H)

11/ « L’observation de l’enfant » par le CCE – 01/07/2016 (6H)

12/ « La sexualité de l’enfant » par le CCE – 29/08/2016 (6H)

 

PARTIE II : PROJET EDUCATIF

 

Description des choix méthodologiques ainsi que des actions concrètes mis en œuvre pour tendre vers les objectifs du code de qualité.

 

I. PRINCIPES PSYCHOPEDAGOGIQUES

 

Art.2 : Afin de réunir pour chaque enfant les conditions d’accueil les plus propices à son développement intégré sur les plans physique, psychologique, cognitif et social, le milieu d’accueil préserve et encourage le désir de découvrir de l’enfant en organisant des espaces de vie adaptés à ses besoins, en mettant à sa disposition du matériel et en lui donnant des activités, le cas échéant, diversifiées.

 

Méthodes et actions mises en place 

L’école de Falaën est une école de village, les enfants ont comme accueillante la même personne le matin, le midi et le soir.

Le matin : dire bonjour, déposer ses effets dans le couloir. 

Après les enfants se retrouvent au réfectoire. Une table est réservée pour les enfants déjeuner et une pour dessiner ou jouer. La farde des dessins est régulièrement donnée aux parents. Un ¼ heure avant le début des cours, les enfants sortent pour jouer dehors.

Après les cours, les enfants du primaire jouent au module et les enfants du maternel avec les vélos dans la cour jusque 17H quand le temps le permet.

Les enfants ont à leur disposition du matériel et des malles de jeux itinérantes leur permettant de s’évader ou de décompresser après leur journée à l’école.  Aux périodes de fêtes (Halloween, St-Nicolas, Noël, etc), des dessins sont proposés aux enfants.

Pour les devoirs, ils travaillent dans le réfectoire s’ils le souhaitent.  L’accueil n’étant pas une école de devoirs, ceux-ci ne sont cependant pas corrigés.

Un projet de « meubles à livres et à jeux de société » est également mis en place dans les écoles.

Les personnes peuvent prendre un livre ou un jeu mais doivent en déposer un en échange.

Les meubles sont restaurés et décorés par des bénévoles de Vie Féminine, des enseignantes et/ou des accueillantes en collaboration avec les enfants.
 

Piste d’amélioration à investiguer 

Local séparé pour les enfants du primaire faire leurs devoirs dans le calme.

 

Art.3 : Le milieu d’accueil veille à la qualité de la relation des accueillantes avec l’enfant.
Art.4 : Le milieu d’accueil permet à l’enfant de s’exprimer personnellement et spontanément et favorise le développement de la confiance en soi et de l’autonomie.


Méthodes et actions mises en place


L’accueillante montre qu’elle est disponible pour les enfants, à leur écoute, qu’elle s’intéresse à eux. Ils savent qu’ils peuvent se livrer en toute confiance. Lorsque l’enfant est écouté, il se sent en sécurité et reconnu.

Elle est à l’écoute de ses besoins, elle le responsabilise et le rassure afin qu’il puisse se sentir en confiance.

En cas de conflit, on essaie de résoudre les petits problèmes ensemble et l’accueillante écoute chacun afin qu’ils s’expliquent  Ils doivent se sentir encouragés.

Par la parole et les gestes, l’accueillante donne sa confiance aux enfants. Celle-ci permet donc de favoriser le développement de l’autonomie et de la confiance en soi.

 

Art.5. : Le milieu d’accueil contribue au développement de la socialisation de l’enfant. Tenant compte de son âge, il favorise le développement de la vie en groupe dans une perspective de solidarité et de coopération


Méthodes et actions mises en place


Les plus petits reçoivent parfois l’aide des plus grands.  L’accueillante tente de mélanger les enfants d’âges différents pour apprendre à jouer ensemble, à accepter les plus « faibles» et autres dans leur équipe.

Favoriser les jeux de coopération et apprendre à ne pas être mauvais perdant.

Les enfants et l’accueillante collaborent, réfléchissent ensemble aux activités afin de les varier et de satisfaire tout le monde.

L’accueillante étant comprise dans l’équipe éducative, les règles entre l’enfant et le milieu éducatif sont facilitées.

Par les activités réalisées en groupe, l’accueillante incite les enfants à s’aider les uns les autres, à réaliser des choses ensemble, à se faire confiance.

L’accueillante veille au partage du matériel et des jeux de l’accueil.

 

II. SANTE

 

Art.8 : Le milieu d’accueil, dans une optique de promotion de la santé et de la santé communautaire, veille à assurer une vie saine aux enfants.


L’accueillante sensibilise les enfants à l’importance de l’hygiène (se laver les mains avant le goûter, après être allé aux toilettes, mettre la main devant la bouche quand on tousse, se moucher correctement, …).

D’autres règles sont également développées : le silence à table en mangeant et ensuite on peut parler tout bas, … .  A midi, un dîner chaud (payant) est organisé.  Pour une question d’organisation, les enfants du maternel commencent à dîner 1/4h avant ceux du primaire.  Chaque enfant à son tour est tenu de trier les déchets de son repas : papiers, poubelle PMC, déchets pour les poules, boîte à mies pour les oiseaux, … .  Des petits jeux sont à leur disposition en attendant que tout le monde ait fini de manger et avant d’aller dans la cour.

Une pharmacie comprenant le nécessaire de base est également à la disposition des accueillantes pour dispenser les premiers soins et gérer les questions de santé de la vie quotidienne.

Pour la sécurité de tous, le milieu d’accueil dispose d’une fiche de santé pour chaque enfant afin de réagir au mieux et au plus vite.

Chaque accueillante a un téléphone fixe à disposition, ainsi que la liste des numéros de téléphone des parents.

 

III. ACCESSIBILITE

 

Art.9 : Le milieu d’accueil évite toute forme de comportement discriminatoire basé sur le sexe, la race ou l’origine socioculturelle et socioéconomique à l’encontre des enfants, des personnes qui le confient et de l’accueillante.
Art.10 : Le milieu d’accueil favorise l’intégration harmonieuse d’enfants ayant des besoins spécifiques, dans le respect de leur différence.
Art.
11 : Le milieu d’accueil met tout en œuvre pour que son accès ne soit pas limité par le montant de la participation financière éventuellement demandée aux personnes qui confient l’enfant.
Art.12 : Le milieu d’accueil veille à l’égalité des chances pour tous les enfants dans la gestion des activités et /ou de la vie quotidienne.


L’enfant est accueilli tel qu’il est, quelles que soient son origine et ses différences.

Par le biais des activités, l’accueillante facilite l’intégration et valorise les capacités de chacun des enfants dans le groupe et incite au respect des différences de chacun.

Apprendre à jouer ensemble, à se parler et trouver une solution qui convient à tous. Les féliciter quand ils s’occupent des plus petits. Expliquer les qualités et défauts de chacun pour une bonne intégration.

 

IV. ENCADREMENT

 

Art.13 : Le milieu d’accueil veille à ce que l’encadrement soit assuré par du personnel qualifié qui ait des compétences nécessaires pour répondre aux besoins des enfants et aux spécificités du type d’accueil organisé.
Art.14 : Le milieu d’accueil encourage les accueillantes, quelle que soit la qualification de base de celles-ci, à suivre une formation continue relative au caractère professionnel de la fonction d’encadrement et aux connaissances en matière de développement de l’enfant


Conformément aux directives de l’ONE, toutes les accueillantes n’ayant pas le diplôme requis ont suivi ou vont suivre la formation de base de 100H.

Grâce à la brochure de formation éditée par l’ONE, elles suivent également toutes sans distinction les formations continues en variant au maximum les thèmes.

De plus, la responsable de projet organise des réunions d’équipe avec les différentes accueillantes de la commune dans le but d’améliorer l’accueil des enfants :

  • soutenir et encourager chacune dans son travail au quotidien
  • partager des informations et des expériences
  • rechercher des solutions face à des situations difficiles
  • mettre en place un projet commun

Une évaluation de chaque accueillante est désormais réalisée à la fin de chaque année scolaire en présence de la directrice des implantations scolaires, de l’Echevine de l’Enseignement et de la responsable de projets.  Cette évaluation a pour seul but d’améliorer la qualité de l’accueil  par une critique objective et constructive. 

 

V. RELATION DU MILIEU D’ACCUEIL AVEC LES PERSONNES QUI CONFIENT L’ENFANT ET AVEC L’ENVIRONNEMENT

 

Art.15 : Le milieu d’accueil veille à concilier les notions d’accueil et de garde en proposant un service qui rencontre les besoins de l’enfant tout en répondant à la demande des personnes qui le confient.
Art.16 : Le milieu d’accueil informe les personnes qui confient l’enfant de son projet et s’informe des attentes de celles-ci. Il institue un mode d’accueil qui leur permet de confier l’enfant en toute sérénité et d’être pleinement disponibles tant psychologiquement que physiquement pour leurs occupations, que celles-ci soient d’ordre professionnel ou non.
Art.17 : Le milieu d’accueil établit avec les personnes qui confient l’enfant une relation qui développe et encourage la complémentarité entre les différents lieux de vie de l’enfant.
Art.18 : Le milieu d’accueil prend en compte, dans la façon dont l’accueil est organisé et dans la conception et la mise en œuvre des activités, les caractéristiques sociales, culturelles, économiques et environnementales du milieu de vie de l’enfant accueilli, en tenant compte des situations particulières.
 


Le règlement d’ordre intérieur reprenant les informations d’organisation est distribué chaque début d’année scolaire et est présent dans chaque accueil. 

Les parents se doivent de compléter le document d’inscription et de santé remis en début d’année scolaire.

L’accueillante est attentive aux besoins et attentes des parents et se tient à disposition des parents qui souhaitent des renseignements.

L’accueillante est souvent le relais entre les parents et les enseignants. Par conséquent, l’accueillante transmet des messages aux enseignants et elle informe les parents des évènements importants de la journée de l’enfant (surtout des petits). Cependant, l’accueillante met des limites à ce rôle et se permet de refuser de transmettre certains informations.

 

Art.19 : Le milieu d’accueil favorise les relations avec les collectivités et associations locales.


La Commune compte peu de collectivités et d’associations locales, il y a donc peu de collaboration avec des institutions extérieures. 

Des prêts de livres sont organisés par la bibliothèque communale dans les différentes implantations.

L’Association de Parents organise, collabore ou participe financièrement lors de diverses activités : Carnaval, Marche parrainée, Halloween, Saint-Nicolas, Marché de Noël, excursions, …