Vous êtes ici : Accueil Actualités Le Printemps sans pesticides

Le Printemps sans pesticides

— Mots-clés associés :

Campagne "Les Produits dangereux, J'm'en passe!"

Santé, environnement, portefeuille !

Détergents, détartrants, nettoie-fours, cirages, eau de javel, ammoniaque, soude caustique, certains aérosols, thermomètres au mercure, peintures, vernis, colles, résines, antirouilles, décapants, diluants, détachants, piles, batteries, accumulateurs, huiles de vidange, antigel, pesticides, engrais chimiques, encres, produits de labo photo….. Les déchets spéciaux des ménages regroupent des dizaines de produits dangereux par les effets néfastes qu’ils peuvent avoir sur la santé, l’environnement et le portefeuille !

 

Et pourtant, on peut en faire des choses sans les produits chimiques ! A travers l’humour un brin décalé d’un magicien maladroit, le BEP, votre intercommunale de gestion des déchets, vous invite à découvrir sur www.moinsdedechetsdangereux.be, des fiches pratiques et brochures téléchargeables pour vous aider à limiter la quantité et la nocivité de ce type de produits.

 

Un concours « Pour un jardin Nature admise »

Vous soutenez le Printemps sans pesticides et privilégiez la réduction des produits dangereux, alors, participez au concours « Jardin nature admise » ! A gagner : 10 désherbeurs thermiques et 35 maisons à insectes ! (formulaire du concours sur www.moinsdedechetsdangereux.be)

 

En savoir plus sur le désherbage thermique…

Un choc thermique va provoquer l’éclatement des cellules des parties aériennes de la plante. Ensuite, elle se dessèche et meurt.  Seules les jeunes plantes meurent au premier passage. Les vivaces et annuelles plus robustes seront détruites par l’épuisement progressif des racines. Il faudra donc les traiter toutes les 2 ou 3 semaines au printemps et tous les mois en été et en automne. Après un an, les traitements pourront être espacés. 

 

Une maison à insectes, ça sert à quoi ?

Les insectes amis (auxiliaires) sont utiles dans la lutte contre les parasites des plantes. Leur donner une maison permet de les attirer, de les retenir et d’assurer la pollinisation. Il faut placer de préférence l’abri à insectes au Sud ou au Sud-Est, le dos aux vents dominants. Pour le préserver de l’humidité, il doit être surélevé au moins à 30 cm du sol et avoir un toit imperméable. A l’écart du bruit, des allées et venues et à proximité d’un parterre de fleurs sauvages, les insectes y séjournant auront un accès facile à leur nourriture.

 

 

Le meilleur déchet est celui qui n’existe pas, surtout s’il est dangereux ! Si vous devez néanmoins vous défaire de ce type de déchets, rendez-vous dans votre parc à conteneurs pour les remettre à votre préposé qui les rangera dans les Déchets Spéciaux des Ménages.

 

Plus d’infos sur : www.bep-environnement.be

 

 

 

Actions sur le document

cpas.png

csa_miavoye_logo.png

« Février 2018 »
Février
LuMaMeJeVeSaDi
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728

Ce site est optimisé pour le navigateur Firefox.

Sécurisé, fiable et rapide, Firefox est gratuit et simple à installer.